Nicolas Bailleul — Vidéaste et artiste plasticien

sous-gutenberg

FR / en


2015Installation vidéo, édition

L’association strasbourgeoise Calme Gutenberg dénonce les nuisances nocturnes provoquées par les passants en état d’ivresse qui hurlent, chantent, vomissent et se bagarrent dans la rue. Je me suis intéressé à ces filmeurs nocturnes, retranchés en hauteur, en observation quasi-obsessionnelle de tout mouvement, dialogue et chant nuisible. À travers une série de performances, j’ai investi l’espace de la rue pour tenter d’inverser le regard plongeant et menaçant en m’imposant comme le sujet d’une de leur vidéo.

Projet de DNSEP. Performances et installation vidéo, 20 minutes en boucle + 2 éditions réunies dans une enveloppe kraft, 120 pages, 27x15 cm, couvertures serigraphiées, 12 exemplaires