Sous Gutenberg, *Installation*

02-2016

L’association strasbourgeoise Calme Gutenberg dénonce les nuisances nocturnes provoquées par les passants en état d’ivresse qui hurlent, chantent, vomissent et se bagarrent dans la rue. En filmant la nuit, depuis leurs fenêtres, les membres de l'association postent régulièrement sur leur chaîne Youtube des vidéos de ces passants dont les visages sont souvent reconnaissables.

Je me suis intéressé à ces filmeurs nocturnes, retranchés en hauteur, en observation quasi-obsessionnelle de tout mouvements, dialogues et chants nuisibles. À travers une série de performances, j’ai investi l’espace de la rue pour tenter d’inverser le regard plongeant et menacant en m’imposant comme le sujet d’une de leur vidéo. J'ai travesti la rue en une scène et les passants en acteurs, pour que le filmeur amateur de Calme gutenberg devienne à son insu, co-créateur de mon projet. Mutuellement, on se surveille comme on se contemple, on se craint comme on se cherche, et on finit par ne plus faire la différence.

Voir également le projet éditiorale de Sous Gutenberg

Performances + installation vidéo, 20 minutes en boucle

1
2
3
5
6